Le GN, cékoidon ?

Rôle a inventé le GN. C’était le 4 octobre 1991.

On pourrait dire, par exemple, que le jeu de rôle Grandeur Nature (GN) est une activité ludique permettant aux participants d’endosser le rôle de personnages définis par les organisateurs. Incarnant ces personnages, ils vivent une aventure interactive dans le cadre d’un scénario conçu par les organisateurs.

Le jeu se déroule durant une période définie (allant d’une après-midi à deux jours) dans un site choisi et modifié pour servir de décor. Les joueurs, en costume, improvisent le jeu de leurs personnages selon leurs buts, valeurs et passés. Chacun choisira son rôle dans la proposition des organisateurs.

Les jeux sont des cocktails d’émotions, d’aventures, de découvertes, de culture, d’humour, et bien entendu de rencontres. Les scénarios des jeux sont aussi variés que ceux du cinéma et de la littérature, inspirés de Jules Verne comme d’Agatha Christie, d’Indiana Jones, de Quatre mariages et un enterrement, de la Guerre des Étoiles, des 1001 nuits, du western ou d’Harry Potter. Et ils sont organisés pour que chaque participant ait un 1er rôle.

Notre FédéGN l’explique très bien sur son site. On y trouve aussi un calendrier des autres GN en France.

Mais nos jeux ne sont pas pareils, car ils sont différents. Et beaucoup mieux. Ils sont souvent plus axés sur l’humour et le roleplay que les autres qui le sont moins. Et ce ne sont pas les med’bours. Dans nos jeux, on peut aussi bien être un Village People qu’une bonne sœur, aussi bien une Courgette que Sherlock Holmes !

    Un peu de vocabulaire…

  • FédéGN : groupe de 80 assos qui essaye de transformer une activité en communauté.
  • L’humour : ha ha ha !
  • Le second degré : masque de notre mauvaise foi.
  • Roleplay : expression très artistique.
  • Med’bours : genre de GN où le scénario est avantageusement remplacé par des épées en mousse.
  • Rallyes d’aventure : GN actuel en voiture et en équipe, une invention de Rôle, que le monde nous envie.
  • Huis-clos : GN en lieu clos. Dans un lieu bien fermé quoi… surtout s’il fait froid dehors… En général, assimilé à un mini-GN, une murder-party ou une soirée enquête.
  • Mini-GN : moins de 10 joueurs, une demi-journée. On dit aussi huis-clos.
  • Murder-party : un des ancêtres du GN ; à l’origine, un jeu d’enquête sans vrais rôles, maintenant généralement un mini GN plutôt policier.
  • Soirée-enquête : série de mini-GN commerciaux (bien) diffusés par la société Asmodée. Leurs règles sont simulationnistes (contraire de réalistes) et leurs scénarios souvent moyens mais parfois drôles.

Comments are closed.