Le projet

Dans cette section vous trouverez les informations détaillées relatives au projet

Harem Son Saat (« les dernières heures du Harem ») un GN pour 26 joueurs

Langage neutre (Anglais et Français en fonction du ou des langages pratiqués par les participants)

Deux sessions en 2016 (Mai et Juin)

Environ 30h de jeu précédées de 6h d’atelier

Un scenario sur l’équilibre des pouvoirs, l’objectification du désir et le choc des cultures dans la tradition du Harem de l’Empire Ottoman, à la veille de la Première Guerre Mondiale.

Dans ce jeu, les joueurs interprèteront des membres de la haute société intégrés ou confrontés à la culture du Harem, et la manière dont celle-ci va influencer leurs destins croisés.

Ce jeu appartiendra à la tradition des scenarios romanesques d’inspiration historique, auquel s’ajoutera une influence du GN nordique. Le jeu sera narrativiste, c’est-à-dire que la priorité sera donnée à la construction d’une histoire pertinente pour le thème et la période abordée. Le jeu sera cependant fondé sur une scénographie réaliste en temps réel, et des meta-techniques aussi peu intrusives que possible.

L’immersion dans l’histoire par des personnages détaillés et approfondis, possédant un passé dense et de nombreuses interactions, sera au centre de l’expérience, dans l’objectif de faire vivre aux joueurs une expérience émotionnelle et dense, ainsi qu’une réflexion sur les rapports de genre et de pouvoir.

 

Comments are closed.